Lausanne 2013, « Dao Duc »

Le 4 et 5 mai 2013 à Lausanne, les Maîtres de la grande famille des arts Martiaux vietnamiens, sont venus pour reconnaitre et accueillir le style Son Long Quyen Thuat crée en 1957 par le Maître Nguyen Duc Moc. Cette délégation se composait de 4 Maîtres Vietnamiens en Vo Co Truyen: Maître LE KIM HOA, Maître TRUONG VAN BAO,  Maître Nguyen Cong Tam  et  Maître Tran Buu Duyen.

Cette reconnaissance est venue pour le centenaire du Maître Nguyen Duc Moc, qui nous a quitté le 5 mai 2009, à l’âge de 95 ans. Après plus de 85 ans passé à étudier et enseigner l’art martial traditionnel du Vietnam.

Les Maitres Vietnamiens

Ce stage était remarquable de part son nombre de pratiquants, un peu moins de 400 et pour la qualité de son organisation. Je peux vous confier qu’il restera pour moi un très bon souvenir de pratiquant. Comme à leur habitude, nos frères de Vo en Suisse ont su être à la hauteur de l’événement. Cette année, pour les 100 ans du Maitre Nguyen Duc Moc, nous avons réalisé une démonstration et nous avons eu le privilège d’avoir une initiation au Vo co truyen par les représentants Vietnamiens probablement les plus qualifiés et les plus reconnus dans cette discipline.

Organisés en niveau nous avons participé à de nombreux ateliers. Certains étaient dirigés par les Maitres Vietnamiens. Ils ont initiés au « quyen du bœuf d’or » et aux coups et parades spécifiques au Vo co truyen. J ai pu constater de nombreuses similitudes entre le Vo co truyen  et le Vovietnam, en même temps, j’ai pu mieux me rendre compte des spécificités de notre style.

Orlando et Aurelio, Quyen du boeuf d'or

Le Quyen du Boeuf d'or

Le dimanche matin, nous avons continué les différents ateliers mais avec regret nous n’avons pas pu faire de combats. Le samedi soir l’ensemble des pratiquants se sont accordés dans une démonstration orchestrée par notre célèbre Olivier Barbey et l’ensemble des membres de la commission technique.

C’est avec un peu de retard que les festivités ont commencées. A l’instar de l’ambassadeur du Vietnam et de personnalités politiques, le public a répondu favorablement à l’invitation de notre école pour assister à notre démonstration.  Nous excuserons l’ambassadeur pour son contre-temps car il souhaitait absolument se rendre au Dojo du Maitre Nguyen Duc Moc et à nous faire part au travers un magnifique (et un peu long) discours de son attachement aux arts martiaux et de l’amitié qui peut naitre entre les peuple grâce aux arts martiaux.

Quel plaisir ! Quelle montée d’adrénaline, être parmi tous les pratiquants pour faire une démonstration de notre style. Face à nos invités nous avons enchainés presque 30 scènes : licorne, enchainement de Tao, applications, combats, roulades, armes. Une des qualités de nos organisateurs c’est d’être en capacité de mettre en place en une journée une démonstration professionnelle avec des pratiquants amateurs venant de clubs d’horizons diverses. Nous avons eu un public enthousiaste et généreux en termes d’applaudissement. Les Maitres Vietnamiens ont été honorés et reconnaissant de notre implication.

Demonstration de vovietnam

Cette capacité nous montre la force de l’enseignement du Maitre Nguyen Duc Moc. 5 ans après son décès, ses disciples ont su perpétuer le style son long quyen thuat. Quelque soit le club de vovietnam où l’on pratique le style est respecté et les valeurs sont transmises. Que ce style soit validé par la fédération Vietnamienne de Vo co Truyen est une reconnaissance importante au regard de ce que les arts Martiaux représentent pour le peuple vietnamien.

Les arts martiaux font partis de la tradition et de la culture du peuple vietnamien. Ils sont le scellement de leur histoire. Ils ont édifiés des héros qui sont nés pour vivre dans l’éternité des legendes. Au delà de ce que nous connaissons des arts martiaux, ils représentent également une façon de vivre pour une société. Ils sont le « Đạo đức », cette morale, cette étique qu’un homme ne peut saisir la quintessence en une vie, mais qu’il s’évertuera de suivre toute au long de son existence. Derrière chaque pensée, action le »Đạo đức » peut exister en tant qu’obligation morale. La notion « d’obligation morale » est fondamentale car il s’agit de toujours apporter la conscience de soi, et de son engagement pour contribuer à l’amélioration d’un devenir collectif. Ainsi, les personnes engagées avec une obligation morale se sentent toujours heureux, satisfaits de ce noble sentiment, parce que l’estime de soi et la dignité humaine mérite de développer moralité pour faire face aux défis de la vie. Dés-lors, une obligation morale peut dépasser ce qui la caractérise pour devenir une quête de la vertu. La vertu est notre fondement… Disait Maitre Nguyen Duc Moc.

Je n’ai pas connu personnellement Maitre Nguyen Duc Moc, mais son message résonne et il me parvient morcelé comme un puzzle. A chaque stage ou rencontre je récupère une pièce que j’essaye d’assembler avec les autres. Ses disciples, porte-parole, portent l’étendard de son enseignement pour nous transmettre ce message de fraternité et nous montrer la voie du chemin à emprunter.

Ce chemin semble difficile et il ne semble pas se simplifier avec le nombre d’année de pratique. Il est constitué de nombreuses épreuves qu’il est nécessaire de passer…

Votre dévoué Vo shin « Soubat »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire pour “Lausanne 2013, « Dao Duc »”

  1. Tout simplement superbe ton article SEB
    Quel magnifique stage ou nous avons eu l immense bonheur de bénéficier de l enseignement des maîtres vietnamiens
    Et la démo un grand moment

    Je pourrai dire « j’y étais  »

    Orlando

Laissez un commentaire